L’Odyssée d’Homère, chant VI

Mais Zeus Olympien de ses faveurs extrêmes – Aux bons comme aux méchants fait l’aumône à son gré. – Porte patiemment le fardeau qu’il t’impose. Cependant, puisque ici tes pieds ont pénétré, – Tu vas être pourvu d’habits, de toute chose, – Comme il sied au souffrant qui prie avec douceur.

L’Odyssée d’Homère, chant VI

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

WP2Social Auto Publish Powered By : XYZScripts.com