MAP recrute un(e) Ingénieur(e) de recherche en Humanités Numériques

Fiche de poste pour le projet ERC Advanced Grant (741182)

Mapping Ancient Polytheisms (MAP)

coordonné par Corinne Bonnet, Université Toulouse – Jean Jaurès

Laboratoire PLH-ERASME (EA 4601)

 

1 Ingénieur de recherche en Humanités Numériques

Chargé-e du traitement des données scientifiques de la base de données MAP

 

Contrat à temps plein à dater du 01/10/2021 pour une durée de 1 an

 

 

CONTEXTE

Le projet MAP (octobre 2017 – juin 2023) approche les religions de l’Antiquité à travers les séquences onomastiques utilisées pour caractériser divers aspects des dieux. Il vise à répertorier, dans les sources épigraphiques, papyrologiques et littéraires, à enregistrer dans une base de données, à traiter au moyen d’outils statistiques, d’analyse de réseaux et de la cartographie, et à analyser en fonction des contextes les noms divins en tant qu’éléments donnant accès aux modes de représentation, de structuration et de déclinaison du divin, ainsi qu’aux stratégies de communication entre les hommes et les dieux dans une multitude de contextes historiques. L’approche comparative, qui se concentre sur les mondes grec et sémitique, entre 1000 av. et 400 de n. è., permet aussi d’affronter les questions de transferts, traductions, adaptation des noms, ainsi que leur mise en images et en récits.

Le projet, financé par l’ERC (European Research Council), est coordonné par Corinne Bonnet, à l’université de Toulouse – Jean Jaurès, et se déroule donc à Toulouse. Des missions en lien avec le projet, en France et à l’étranger, sont évidemment prévues. L’équipe du projet MAP est constituée de 4 post-doctorants, 1 doctorante et une responsable administrative et community manager, sans oublier des Chercheurs Invités qui effectuent des séjours de recherche à Toulouse pour collaborer au projet. Conformément aux dispositions de l’ERC, les résultats du projet sont tous destinés à être diffusés en open access.

 

MISSIONS

Au sein du projet MAP, la personne recrutée travaillera en étroite collaboration avec la Principal Investigator et avec les autres membres de l’équipe. Son travail l’amènera aussi à collaborer avec divers services et partenaires de l’université de Toulouse et du projet MAP.

Il/elle aura pour mission principale de développer la politique de traitement et d’exploitation des données contenues dans la base de données MAP (https://base-map-polytheisms.huma-num.fr/). Les exploitations visées sont principalement des analyses statistiques, des modélisations et analyses de réseaux et l’obtention de visualisations des données. Il/elle fera des propositions en matière d’outils numériques pertinents et envisagera si besoin des développements spécifiques.

La personne recrutée aura également un rôle de formation vis-à-vis de l’ensemble des acteurs du projet MAP en matière d’Humanités Numériques et des outils mis en place.

 

ACTIVITÉS

1/ Recenser et analyser les besoins du projet dans le domaine des Humanités Numériques ;

2/ Proposer et implémenter des outils d’exploration et de visualisation des données ;

3/ Rédiger les Guides pour les utilisateurs de tous ces outils, à savoir les membres de l’équipe et les chercheurs invités ;

4/ Réaliser une veille technologique ;

5/ Documenter les traitements et analyses des données du projet ;

6/ Former l’équipe dans le domaine des Humanités Numériques.

 

COMPÉTENCES

– Connaître les méthodes et outils des Humanités Numériques utiles au projet MAP : corpus numériques, bases de données, traitements statistiques, etc. ;

– Connaître l’infrastructure Huma-Num et les outils proposés ;

– Avoir une bonne connaissance du langage SQL ; la connaissance d’autres langages et une expérience dans la création d’interfaces de webmapping seraient un plus ;

– Connaître les méthodes et outils d’analyse quantitative des données historiques, ainsi que les méthodes et outils de la Social Network Analysis ; la maîtrise des outils de visualisation des données serait un atout supplémentaire ;

– Maîtriser les aspects juridiques portant sur les données de la recherche (protection, propriété…), ainsi que les politiques nationale et européenne en la matière ;

– Avoir une bonne connaissance des sociétés de l’Antiquité ;

– Aptitudes générales en matière de présentation écrite et orale, en français et anglais, ainsi qu’en matière de recherche collective en réseau.

 

DIPLÔMES REQUIS

  • Master en Humanités numériques avec une connaissance approfondie de l’Antiquité.

OU

  • Master en Sciences de l’Antiquité (histoire ou archéologie de l’Antiquité ou lettres classiques) avec une orientation Humanités Numériques (UE, DU, formation certifiée) ou des connaissances certifiées dans ce domaine.

 

RÉMUNÉRATION

Rémunération selon les grilles de la fonction publique.

 

PROCÉDURE DE SELECTION : à la suite d’un premier classement, les dossiers les plus pertinents seront sélectionnés pour une audition (début avril).

 

Pour candidater, envoyez un CV, une lettre de motivation et un bref portfolio de deux ou trois projets réalisés, avec des captures d’écran et les logiciels utilisés, avant le 31/03/2021 (midi [12h], heure de Paris) à l’adresse erc-map@univ-tlse2.fr

 

Pour toute précision, contactez : corinne.bonnet@univ-tlse2.fr

WP2Social Auto Publish Powered By : XYZScripts.com